Avec la liberté viennent les responsabilités. Nelson Mandela Une véritable paix n'est pas que l'absence de tensions, mais la présence de la justice. Martin Luther King, Jr. On peut résister à l'invasion d'une armée, pas à celle d’une idée dont le temps est venu. Victor Hugo Faites ce qui est juste. Rosa Parks *

Réappropriation citoyenne de la politique

Abonnement au bulletin
Rejoignez-nous sur FacebookSuivez-nous sur Twitter
Rubriques
Réappropriation citoyenne de la politique


Rubriques

---

L’espace et l’action sont-ils forcément contradictoires ? Vers une stratégie globale du Forum social mondial

Le Forum social mondial (FSM) est-il toujours le véhicule le plus approprié pour la nouvelle étape dans la lutte de la justice mondiale et le mouvement pour la paix ? Ou bien, après avoir rempli sa fonction historique de rassemblement et de mise en rapport des différents contre-mouvements issus du capitalisme mondial, le temps est-il venu pour le FSM de lever le camp et de laisser la place à de nouveaux modes d’organisation mondiale de résistance et de transformation ?

Le principal problème dans le débat stratégique actuel concernant l’avenir du FSM est que ceux qui ont le sentiment qu’il ne sert plus à rien ou qu’il stagne en tant qu’« espace », n’ont fourni aucune alternative valable, si ce n’est d’en faire une plate-forme d’action et non de réflexion, proposition somme toute peu convaincante.

C’est indéniable, les résultats du FSM après 7 ans d’existence laissent perplexes. La question est de savoir s’il a réussi à ébranler l’ordre mondial néolibéral, en particulier si l’on considère le temps, l’énergie et les ressources employés dans l’organisation de chaque forum mondial. À ce propos, de nombreux mouvements participants se sont souvent demandés si cela en valait la peine.

Beaucoup ont fait remarquer que la diversité et la pluralité rendraient difficile l’organisation d’actions communes et produirait des dissidences au sein du forum. En effet, l’action commune requiert une bonne dose de cohérence idéologique. Mais peut-on exiger à une plate-forme de diversité politique comme le FSM d’adopter une telle démarche sans risquer de donner lieu à des considérations sectaires et de nuire à la large représentation qui constitue l’essence du forum ? D’autres estiment que les actions communes ne sont nécessaires que pour des questions très précises, comme la paix mondiale, les régimes commerciaux, etc., qui ne posent aucun problème insurmontable de sectarisme.

L’espace fourni par le FSM est vital pour développer les forums d’action existants et en créer de nouveaux : le FSM n’a donc pas épuisé son rôle historique. En réalité, le potentiel de l’union entre l’espace et l’action inventée par le FSM ne devrait en aucun cas être une étape provisoire, mais une nouvelle forme d’organisation politique continue. L’important est de prêter attention aux déficits, ainsi qu’aux limitations organisationnelles et politiques du processus du FSM, plus que de suggérer son abandon total. Ces défauts et limitations sont liés à la participation aux processus de prise de décisions du FSM, à la nature restreinte de son Conseil International, aux principes d’organisation des différents forums, et aux processus d’assistance et de liaison du FSM.

Source : Alternatives International
http://alternatives-international.n...


-
Illustration :

Santos


-

commentaires

---

Liens
Contact
RSS RSS 2.0
Indice de gouvernance mondiale
Cahiers de Propositions
Dossiers et Documents
Base documentaire
Vidéos
Accueil
En bref
La une