Quand tu doutes : pense au visage du plus pauvre et du plus démuni. Gandhi Deux dangers ne cessent de menacer le monde : l'ordre et le désordre. Paul Valéry Désormais notre patrie doit être l'univers. Flora Tristan On peut résister à l'invasion d'une armée, pas à celle d’une idée dont le temps est venu. Victor Hugo *

Septembre 2012

Abonnement au bulletin
Rejoignez-nous sur FacebookSuivez-nous sur Twitter
Rubriques
Septembre 2012

Nouvelles de nos partenaires
Un investissement agricole responsable ? Les efforts actuels visant à réglementer les accaparements de terres ne font qu’empirer la situation
Banderole créée par des communautés de Grand Cape Mount, au Liberia, pour protester contre la perte de leur terres traditionnelles au profit de Sime Darby sans avoir obtenu leur consentement libre, préalable et éclairé. Photo : Justin Kenrick.

¤ 21 septembre 2012
Traductions : français (original) .

Derrière le spectacle de Rio+20, les institutions internationales et le monde international des finances continuent tranquillement à mettre en place la confiscation effective de terres qui servent à préserver la biodiversité, l’autosuffisance alimentaire et la vie, tout court, de ses habitants, pour les mettre au service des entreprises transnationales. Ils appellent cela les « acquisitions foncières à grande échelle » pour couvrir ce qui est en réalité l’accaparement des terres et prétendent élaborer des règles qui ne seront jamais applicables que « volontairement ». Danger immédiat ! Des initiatives pour stopper ce processus criminel sont en cours, mais il s’agit d’une lutte énorme et difficile. Nous devons mettre un terme au financement des accaparements de terres, et non les rendre plus acceptables.

Source : Lire cet article de fond sur une question vitale.

Liens
Contact
RSS RSS 2.0
Indice de gouvernance mondiale
Cahiers de Propositions
Dossiers et Documents
Base documentaire
Vidéos
Accueil
En bref
La une