Avec la liberté viennent les responsabilités. Nelson Mandela Quand tu doutes : pense au visage du plus pauvre et du plus démuni. Gandhi On peut résister à l'invasion d'une armée, pas à celle d’une idée dont le temps est venu. Victor Hugo Faites ce qui est juste. Rosa Parks *

Résolution de conflits et construction d’une paix durable

Abonnement au bulletin
Rejoignez-nous sur FacebookSuivez-nous sur Twitter
Rubriques
Résolution de conflits et construction d’une paix durable


Rubriques

---

Israël - Palestine : le nouveau mouvement pour la paix

Yahia Said ¤ septembre 2003
Thèmes liés : Acteurs non étatiques ¤ Construction de la paix ¤ Mise en réseau des acteurs ¤ Sécurité humaine
Traductions : English (original) . Español .

Un mouvement pour la paix israélo-palestinien d’un nouveau type émerge autour de la plate-forme des deux États et des droits des israéliens et des palestiniens à vivre en dignité et en sécurité. Des individus courageux essaient de briser le cycle de la peur, de l’humiliation et de la provocation, et d’atteindre leurs partenaires de l’autre côté. Ils sont décidés à combler le manque de leadership dont les politiciens sont responsables. Leur but est d’arracher l’agenda politique des mains des extrémistes et de donner du pouvoir aux majorités désireuses de paix dans les deux communautés. A la différence d’autres mouvements antérieurs dans la région, les deux camps ont conscience du besoin de l’autre pour construire un espace politique, et les deux camps sont décidés à montrer qu’il est possible de construire un partenariat de la société civile et qu’il existe des alternatives à l’extrémisme.

Une analyse de la politique intérieure des deux côtés est critique pour comprendre l’escalade du conflit des deux dernières années. La violence cache une autre réalité, celle de l’existence d’autant de Palestiniens et d’Israéliens qui soutiennent la paix fondée sur le compromis mutuel, que de ceux qui défendent la violence. Le problème est que les politiciens des deux côtés n’ont pas été capables de construire le leadership nécessaire pour transformer le vif désir de paix en programme politique. Au contraire, ils ont permis aux extrémistes messianiques de détourner l’agenda politique et d’entraîner les deux sociétés dans la guerre.

La communauté internationale, y compris les gouvernements étrangers et les institutions internationales ainsi que la société civile, porte sa part de responsabilité sur l’état des choses actuel. L’argument fondamental de cet article tourne autour de l’idée que toute stratégie internationale qui cherche à établir un règlement juste et durable de ce conflit doit commencer par soutenir, légitimer et se faire conseiller par le mouvement de paix émergent israélo-palestinien.

Source : Centre for the Study of Global Governance
http://www.lse.ac.uk/Depts/global/



commentaires

---

Liens
Contact
RSS RSS 2.0
Indice de gouvernance mondiale
Cahiers de Propositions
Dossiers et Documents
Base documentaire
Vidéos
Accueil
En bref
La une